Conseil d’Etat, 7 juin 2009 Association La fourmi vouvrillonne, req. n° 319238, à paraître aux tables. Extraits : « Considérant, en premier lieu, que la circonstance que les statuts de l’ASSOCIATION LA FOURMI VOUVRILLONNE ont été déposés postérieurement à la décision de préemption litigieuse est sans incidence sur la recevabilité de la demande d’annulation, les dispositions de…

Conseil d’Etat, 21 mai 2008 Commune de Houilles, req. n° 296156, à paraître aux tables Extraits : « Considérant, d’une part, que toute décision de préemption d’un bien apporte une limitation au droit de propriété du vendeur et affecte à ce titre les intérêts de celui-ci qui a, dès lors, intérêt à en demander l’annulation…

Cour de cassation. Chambre criminelle, 17 juin 2008, pourvoi n° 07-81666 M. Gérard X Extrait : « Vu les articles 111-4 et 432-7 du code pénal ; Attendu que, d’une part, la loi pénale est d’interprétation stricte ; Attendu que, d’autre part, la discrimination prévue par l’article 432-7 du code pénal suppose, dans le premier…

Conseil d’Etat 17 décembre 207 Commune de Montreuil, req. n° 304626, à paraître aux tables Extrait : « Considérant que M. A a sollicité devant le juge des référés l’octroi d’une provision en réparation de divers préjudices qu’il estime avoir subis du fait de l’illégalité de la décision en date du 19 août 2000 par…

Conseil d’Etat 23 juillet 2003 Société Atlantique terrains, req. n° 254837 Extrait : « Considérant, d’autre part, que, lorsque le juge des référés prend, sur le fondement des dispositions de l’article L. 521-1 du code de justice administrative, une mesure de suspension de l’exécution d’une décision de préemption, cette mesure a pour conséquence, selon les…

Il m’a semblé utile, en 10 questions et 10 réponses, traitées de façon volontairement synthétique, d’aborder les grands principes des décisions de préemption prises par les personnes publiques. 1) Qu’est ce que le droit de préemption ? Un vendeur et un acheteur se sont entendus sur la vente d’un bien immobilier. Un compromis ou une…

CE 15 mai 2006 Commune de Fayet, req. n° 266495, à paraître au recueil Lebon Extrait : « Considérant qu’à l’issue d’une procédure de préemption qui n’a pas abouti, le propriétaire du bien en cause peut, si la décision de préemption est entachée d’illégalité, obtenir réparation du préjudice qui lui a causé de façon directe…